Exposition Pop-Up au MUDAC de Lausanne

LH51_Pop-Up_AnthonyKleinepi

Le Musée du Design et des Arts appliqués contemporains de Lausanne a l’art de nous proposer des expositions parfois fascinantes, parfois amusantes, mais toujours étonnantes. C’est encore le cas cette fois-ci avec l’exposition Pop-Up qui traduit, à travers une trentaine d’œuvres, l’aisance naturelle qu’à le monde actuel à passer de la 2ème à la 3ème dimension. Véhiculé par les nouvelles technologies, ce constat fait également référence à des techniques plus empiriques répondant au besoin croissant d’économie de moyens et d’espace. On sent en particulier l’inspiration de certains travaux pour les livres « Pop-up » de notre enfance faisant apparaitre à chaque page un nouveau paysage en trois dimensions.

L’œuvre illustrée ci-dessus (MushRoom d’Anthony Kleinepier) montre une conception originale du mobilier conçu comme un paysage textile : ici le tapis devient un espace en soi et le champignon qui l’agrémente fini par prendre plus d’importance que l’objet initial.

Sur la droite, on peut voir Wandering Territory d’Anna Garforth, réalisé à partir d’un modèle 3D d’ours brun reporté sur un support 2D en carton. Ce même support vient ensuite accueillir la photo d’un paysage évoquant la migration contrainte de l’ours et son habitat naturel cernés par l’empreinte de l’activité humaine.

eric_ku_chair_yatzer_2

eric_ku_chair_yatzer_1

Chair / Chair, Eric Ku. Il s’agit d’une chaise en kit, formée par les lettres mêmes qui définissent sa fonction. La démarche rejoint les préoccupations écologiques actuelles : le conditionnement de la chaise, plus léger et plus compact, a en effet une empreinte moindre sur les ressources et sur l’environnement.

neozoon

Fox, Neozoon. Ce collectif d’artistes recycle des fourrures pour en faire des formes bidimensionnelles et utilise l’espace public comme support de leurs travaux. Ainsi, la fourrure retrouve sa forme animale et ce dernier est « remis en liberté ».

71176_001

mastrovito

61202_email6

L’isola del Dr. Mastrovito, Andrea Mastrovito. Dans cette oeuvre, l’artiste crée un paysage à partir de livres ou magazines découpés et mis en forme à la manière des livres pop-up. L’accumulation et le choix des illustrations donnent un ensemble chargé et coloré, presque kitch, évoquant une nature stéréotypée vivante et foisonnante.

Source texte : http://www.mudac.ch
Sources photos : http://www.mudac.ch, http://ericku.org/, http://www.andreamastrovito.com, http://eleykishimoto.com, http://www.neozoon.org.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :