Nendo ou l’architecture du « ! » moment

HIRATA NO BOSHI

Accumulation, répétition, contraste : voici les outils de prédilection du studio de design et d’architecture d’intérieur Nendo. Depuis sa création par Oki Sato à Tokyo en 2002, l’agence n’a cessé de travailler sur notre perception et de chercher à provoquer notre étonnement. L’expérience et le ressenti de l’usager sont la base de ses projets à travers lesquels Nendo cherche à créer des « ! » moments : ce point d’exclamation, cher à son créateur, illustrant l’émotion suscitée par son architecture. Les créations de Nendo sont diverses (espaces commerciaux, bureaux, scénographie d’exposition, meubles et objets) mais chaque fois guidées par la volonté de créer une expérience particulière de lieux du quotidien.

L’exposition illustrée ci-dessus est consacrée au modiste japonais Hirata Akio. Afin de faire ressortir les créations de l’artiste, Nendo propose une scénographie composée de 4’000 chapeaux en toile blanche parmi lesquels sont exposés ceux de Hirata, contrastant par leurs couleurs et leurs formes. Ce nuage de chapeaux permet également de guider le visiteur à travers l’espace d’exposition.

clinique akasaka 2

clinique akasaka

Pour la clinique de santé mentale d’Akasaka, Nendo a choisi de trancher avec les espaces neutres qu’on trouve habituellement dans les hôpitaux et d’apporter aux patients une richesse plus grande que dans les lieux de leur vie quotidienne. Ce ne sont pas les portent qui s’ouvrent mais les pans de murs entiers, fournissant des points de vue alternatifs pour voir le monde et éviter d’être pris au piège par des perceptions conventionnelles.

Established&Sons 3

Established&Sons 2

Il s’agit du showroom du studio de design Established & Sons au festival du design de Londres 2011. Le thème de l’exposition, « My London », est repris par Nendo à travers l’accumulation de 25’000 plans des quartiers de la ville accolés aux murs plus ou moins densément afin d’évoquer le fog londonien.

lignes noires 2

lignes noires

Cette exposition  “thin black lines + dancing squares”, parrainée par l’institut national taïwanais de recherche et développement, a permis à Nendo de présenter 2 collections de meubles et de réaliser la scénographie du lieu.  Pour trancher avec le mobilier aux lignes strictes, les murs et le sol sont couverts d’une représentation d’un appartement dessinée à la main, sur fond noir pour les meubles blancs, sur fond blanc pour les meubles noirs.

Sources texte : http://www.nendo.jp, Le quotidien selon Nendo, Anne-France Berthelon, dans AMC, n° 24H spécial intérieurs 2012, 3ème trimestre 2012.

Source photo : http://www.nendo.jp

Publicités

2 commentaires

  1. Merci pour le gentil petit mot, je découvre avec plaisir votre journal pêle-mêle sur l’esthétisme 🙂 un très beau carnet d’art et de belles choses !

    1. Merci beaucoup ! C’est un pêle-mêle effectivement; je pense que c’est une assez bonne description, c’est plutôt bien vu 🙂 Au plaisir de te lire à nouveau et n’hésites à nous rendre visite de temps en temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s