Ed Fairburn

545474_405133512873839_1681411710_n

Et si l’anatomie humaine n’était que géographie ? Et si l’on pouvait lire les traits des hommes dans la topographie du paysage ? Déjà Cézanne, au XIXème siècle, comparait les courbes douces des collines et vallées aux corps des femmes. La cartographie pourrait-elle aussi être considérée comme un art en soi.

Et voilà que Ed Fairburn revisite le concept aujourd’hui. Cet illustrateur de formation fusionne le portrait classique au plan. Une rue peut alors amorcer la courbe d’un sourire, et les autoroutes, marquer le temps qui passe sur un visage. L’expression humaine devient l’expression de la carte (ou inversement ?!).

580852_405132902873900_1645989506_n

Cet affichage visuel exceptionnel provient du fait que Fairburn cherche la corrélation entre les structures des visages, les traits du modèle et les terrains complexes transcrits. Les projets les plus impressionnants sont, à mon sens, la série de portraits basés sur des cartes multicolores à croiser avec l’unicité du visage humain.

CShighresgermany66571_410505539003303_485426638_n

Source texte et photographies :

http://edfairburn.com/

http://www.konbini.fr/culture/arts-human-geographies-par-ed-fairburn/

http://www.thisiscolossal.com/2012/11/portraits-drawn-on-maps-by-ed-fairburn/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :