Le Pangolin

Le-pangolin-un-fourmilier-recouvert-decailles-photo-04

Incroyable bestiole que le Pangolin !

Présentation

Mammifère édenté d’Afrique et d’Asie du sud insectivore, ce fourmilier écailleux a le corps presque entièrement recouvert d’écailles larges, plates et triangulaires. Sa taille varie de 30 cm à plus d’un mètre et demi pour le pangolin géant et il peut peser jusqu’à 35 kilogrammes.

Pour se nourrir, ses pattes courtes munies de griffes lui permettent de percer des trous dans les fourmilières. Grâce à sa tête étroite et allongée, il aspire aisément les fourmis avec sa longue langue – elle peut mesurer jusqu’à 30 cm ! – comme le ferait un fourmilier ordinaire.

A noter : Deux espèces se distinguent : les espèces terrestres, qui creusent un terrier, et les espèces arboricoles, qui utilisent leur queue pour grimper et s’enrouler autour des branches.

enhanced-buzz-18627-1364504467-3

Habitudes

Le pangolin est généralement nocturne et reste à l’abri durant la journée. Il passe 15 % de son temps à se nourrir.

Coté repas, tout comme le fourmilier, le pangolin se nourrit essentiellement de fourmis et de termites mais aussi d’autres invertébrés grâce à sa langue visqueuse sur laquelle les insectes restent collés. Il fouille bruyamment les termitières, les excréments d’éléphant, les feuilles à terre, les base de troncs, l’herbe et les buissons à la recherche de ses proies. MIAM !

Le Pangolin a une ouïe et un odorat bien développées mais une vue médiocre. Son odorat lui permet de reconnaître les pistes empruntées et marquées par ses  congénères ainsi que leur sexe et leur âge.

Son nom vient du malais pang goling ce qui signifie « celui qui s’enroule ». En effet, c’est un animal nocturne très craintif qui se roule en boule dès qu’il se sent menacé. Il peut blesser l’attaquant en contractant ses puissants muscles afin de hérisser ses écailles. Sa ressemblance avec le tatou est frappante.

38113bc6ad1214df27904663dbd0a84542215713647352b4646b

Vie amoureuse

Le pangolin étant solitaire, le mâle et la femelle ne se rencontrent que pour s’accoupler. La femelle ne donne généralement naissance qu’à un petit, dont les écailles ne durcissent qu’après quelques jours. Lors du déplacement, les petits s’accrochent sur le dos ou à la queue de la mère.

pangolin-terrestre-du-cap

Menacé ?

Le Pangolin est considéré comme une espèce quasi menacée. En réalité, il est encore bien représenté dans certains pays africains mais rare et menacé dans d’autres (Malawi, Afrique du Sud). L’Homme demeure son principal prédateur. Sa viande est très appréciée des populations locales et la peau et les écailles font l’objet d’un commerce international. Les écailles sont utilisées comme amulettes amoureuses et, brûlées, elles permettraient d’éloigner les lions. Elles sont également très utilisées dans la médecine traditionnelle et les pratiques rituelles.

A ces rituels ancestraux s’ajoute la destruction de son habitat naturel à des fins agricoles et l’utilisation de pesticides.

Sources Textes et Photographies :

http://www.photomonde.fr/le-pangolin-un-fourmilier-recouvert-decailles/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pangolin

http://www.natura-sciences.com/biodiversite/especes-menacees/pangolin-terrestre-du-cap0.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s