Simon Prades

1_hitchcocksimonprades500

Parfois empreints d’humour, mais souvent plutôt dramatiques, les travaux de Prades s’inspirent principalement de ses lectures et de la presse écrite. Ses dessins, très proches de l’univers de la bande dessinée, bousculent néanmoins les codes de ce genre en y mêlant les techniques de collage et de superposition. La superposition du dessin à l’écriture d’abord, mettant directement en lien les 2 médias, et rendant les textes presque graphiques. Ensuite, le collage de dessins à d’autres dessins, comme une seconde lecture : ce qui semble n’être que des ombres sont en fait des visages, des villes, des ruines. Cette mise en abime permet, par ce procédé simple, de mettre directement en relation les sujets traités.

Simon Prades réalise le plus souvent ses travaux à la main (à l’encre, crayon ou aquarelle) en noir et blanc avant d’y ajouter les touches de couleurs sur ordinateur, si cette étape n’a pas été réalisée manuellement. Cela lui permet de mettre en avant son travail sur les contrastes et de ne souligner que les éléments essentiels par la couleur ou, à l’inverse, en ne teintant que le fond.

Entre travaux personnels et commandes pour les grands noms de la presse (The New York Times, Vice Magazine, etc.), ses travaux sont nombreux et les sujets variés : n’hésitez pas à en découvrir d’avantage en visitant son site.

29_nytjapanesetree

29_newstateman

28_1

18_alledreisimonprades1 18_alledreisimonprades

21_guerracivilaf

15_mexicosimonprades2

Sources texte et dessins : http://www.simonprades.com.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :