Daniel Firman

Balancing-Elephant

Malgré sa corpulence, Würsa se faufile partout. Palais de Tokyo, MAC de Lyon, château de Fontainebleau… son homologue horizontal Nasutamanus et lui sont devenus les bêtes curieuses que toutes les galeries d’art contemporain s’arrachent. Ces éléphants grandeur nature défiant la gravité sont l’œuvre du plasticien français Daniel Firman et les 2 premiers membres d’une trilogie dont le 3ème exemplaires reste à venir.

Le nom complet Würsa (à 18 000 km de la terre) résume la réflexion de l’artiste. Se basant sur de savants calculs scientifiques, Firman est arrivé à ce constat : à 18 000 km de la terre, un éléphant pourrait tenir sur sa trompe. Avec Nasutamanus, plus de base scientifique : l’animal ne répond à aucune loi gravitationnelle de notre monde et c’est justement ça qui nous intrigue.

L’autre particularité de ces éléphants est leur hyperréalisme dû à l’emploi de techniques de taxidermie. Ainsi Würsa est une sculpture en polyester de 350 kilos mais son enveloppe est la peau d’une ancienne éléphante de cirque de 3 tonnes, préparée par le taxidermiste belge Jean-Pierre Gérard.

Daniel-Firman-1

Würsa (à 18 000 km de la terre)

07ter-daniel-firman-nasutamanus-2012001

Nasutamanus

Daniel Firman travaille également sur des personnages à échelle humaine, tout aussi réalistes mais encore plus troublants. Bien évidemment, il ne s’agit plus de taxidermie mais de moulages habillés et coiffés de perruque. Il n’empêche que l’illusion est saisissante et que ces personnages (dont le nom est souvent celui de la personne moulée), lorsqu’ils sont positionnés face contre mur au milieu d’autres œuvres, pose quelques instants la question de vrai nature.

firman_large

daniel-firman-17698_1

mg_2156

MCAFirmanCarla

SONY DSC

FAFNY_12_066

daniel-firman-17618_1

daniel firman 04_thumb[1]

Sources photos et texte : http://www.perrotin.com/Daniel_Firman-works-oeuvres-22098-74.html, http://archeologue.over-blog.com/article-24897853.html, http://archives.palaisdetokyo.com/fo3/low/programme/index.php?page=nav.inc.php&id_eve=2114
Publicités

2 Commentaires

  1. Celia

    Christine est une des surveillante du MAC de Lyon pdt que l’expo y était. Elle est la première des photos proposées ici dont le personnage a la tête est contre le mur. Nous avons discuté avec un de ces collègues et apparemment, il s’agit même de ses habits !

  2. Pingback: Daniel Firman | Le Mac LYON dans la presse | Sc...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :