Atvakhabar Rhapsodies

Saison-EDA-2013_2014_Ballet-de-Lyon_etude-preliminaire-Temple-of-Xanthur

Si vous n’arrivez pas à lire le titre de cette œuvre dès le premier regard, ne paniquez pas : tout est sous contrôle. Atvakhabar Rhapsodies – deuxième essai réussi ? – est le tout dernier spectacle de la compagnie Système Castafiore, création originale pour le ballet de l’opéra de Lyon.

Partons sur les traces d’Emil Prokop, un aventurier des années 20 qui parti à la découverte de mondes inconnus et fit la rencontre d’Atvakhabar et de ses habitants. Ayant prélevé de nombreuses images, vidéos, informations sur la façon de vivre, le langage, les rituels de cette population, Emil Prokop rentre et décède brutalement sans avoir le temps d’exploiter ces trouvailles… Tout ceci est bien entendu faux. C’est pourtant ainsi que le spectacle est présenté. Normal, nous sommes dans le Système Castafiore, en 2013. Les terres mythiques et fictives d’Atvakhabar naissent et s’animent du seul désir artistique des deux protagonistes que sont Marcia Barcellos et Karl Biscuit, ses fondateurs. Vous vous prenez alors au jeu et pénétrez dans un reportage sur site, traité via une foule de médias. Atvakhabar Rhapsodies, c’est d’abord une performance artistique, couplée avec une pièce de théâtre pour les dialogues, onomatopées, saynètes et interludes; avec un spectacle de danse où le corps s’exprime parfaitement et complète le langage sonore d’une grande qualité; avec un film au cinéma permettant l’insertion du décor; avec une équipe de graphiste jouant du dégradé de gris comme personne, un réel dépaysement esthétique composé d’une quantité de noir ahurissante mettent en valeur les différentes textures des matériaux utilisés.

Pour compléter ce langage artistique complexe, les yeux des artistes sont lumineux et rappellent des insectes; les costumes sont à couper le souffle, et travaillent majoritairement en contre-jour; les gestes et positions des danseurs nous permettent parfaitement d’associer leur corps à tout sauf à un être humain ce qui est selon moi une sacrée performance en soi.

C’est drôle, poétique, lyrique, troublant de réalisme. 1h30 de spectacle complètement décalé.

biscuit-web-71

AtvakhabarRhapsodies-web-3

bandeaux_atva

Atvakhabar-Rhapsodies-118_image-gauche

Sources Vidéos, Textes et Photographies :

http://www.dailymotion.com/video/x128ekp_atvakhabar-rhapsodies-trailer_creation

http://www.dailymotion.com/video/x17e3r8_culture-atvakhabar-rhapsodies-de-systeme-castafiore_creation

http://www.systeme-castafiore.com/fr/les-creations.php?level1id=protokol&level2id=presse

http://www.opera-lyon.com/spectacles/danse/fiche-danse/fichespectacle/atvakhabar-rhapsodies/

http://www.calameo.com/read/000904682248bc001c79c

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s