Conter fleurette

prendre son pied titre

Ah la belle tromperie ! Derrière cette expression si charmante se cache en fait l’aveu de l’hypocrisie masculine et de son cautionnement par les femmes ou même pire, de leur crédulité.

Comme nous le savons tous, conter fleurette, c’est faire la cour ou plus précisément, tenir des propos galants à une femme. Les origines de cette expression remontent au XVIème siècle et aux mots fleurette qui signifiait bagatelle, baliverne. Le verbe fleureter, issu de l’Anglais flirt, voulant d’abord dire voler de fleur en fleur, signifiait ensuite faire la cour, dire des balivernes. Ainsi à cette époque, le galant ne se cache pas de recourir aux flatteries mensongères pour arriver à séduire sa belle.

Preuve à l’appui, cet extrait des Mémoires de Mr. d’Artagnan (Gatien Courtilz de Sandras, 1700) nous montre bien la mauvaise foi largement de mise à cette époque : « Je ne sais si la mère savait quelque chose lors de ma première visite, mais toujours est-il que quelques jours après, elle me permit non seulement de voir sa fille, mais de lui conter fleurette et je le fis si bien qu’elle reçut mes déclarations comme vraies. »

guerre-et-paix-1956-04-g

Source photo : http://www.toutlecine.com/images/tag/0013/00132719-faire-la-cour.html
Sources texte : http://www.expressio.fr/expressions/conter-fleurette.phphttp://www.les-expressions.com/resultats.php?toid=21http://www.francparler.com/syntagme.php?id=329.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :